Partagez | 
 

 "La jeune fille reniée"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Enelya

Little Doll
Little Doll


Féminin Messages : 187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 19

MessageSujet: "La jeune fille reniée"   Ven 27 Avr - 16:38

Alors ici je vais mettre l'histoire d'Elenwë, pour ceux qui ne le savais pas, c'est ma pullip x)
Alors le titre "La jeune fille reniée" parce que elle va être reniée par sa famille, encore plus par son père à cause d'une "horrible" découverte.

Cette histoire est raconté par Elenwë.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Alors que je n’avais que 4ans, mon père, Fírimar, plaçait tout ses espoirs en moi, l'hors d'une invitation du Roi Aegnor dans son château, vielle ami de mon père, il fis une "horrible" découverte.
Mais revenons quelque jours avant cela, au moment où nous avons reçue le message du roi,



Un matin, l'un des messagé du roi, frappât à notre porte,Linawën, la gouvernant, ouvra la porte, puis appela mon père :
"-Monsieur Maedows, il y a un message pour vous de la part du roi .
-Posez le sur la table de la salle principal, Linawën, puis retourné à vos corvées sil-vous plais."
Puis il monta à l'étage où se trouvais ma mère, Galadriel, qui était avec mon entrain de me lire une histoire,
"-Galadriel, mes l'une de tes plus beaux ensembles, le Roi Aegnor nous invite se soir, dans son château, et fais de même pour Elenwë"
Donc tout le monde se mis avec leur plus beaux vêtement, je me souviens très bien se que ma mère et moi portions, ma mère avec une robe longue de soie rouge agrémenté de fils d'or, et avec des manches amples qui s’arrêtent aux coudes, moi avec une robe rose et blanche avec de la dentelles argentée, je me souviens surtout qu'elle me démangeai beaucoup.
Mais je ne me souviens pas du tout se que portai mon père, je ne l'ai pas vue de l'après midi.

Puis viens l'heure de partir, le chemin me parue interminable, mais non arrivons enfin après 1h heure de route.

Arrivé dans la cours, le château me paraissait immense, avec ses, grandes portes argentés, et cette foules d'habitants, j'en avais les larmes aux yeux, déjà avec le trajet bien ennuyant d'une heure,ma robe qui me démangeais tellement que je pouvais la retirer et me mettre nue comme un ver, et la avec les habitants du château, les marchants et les paysans, qui criaient, j'avais les oreilles qui aller exploser, ça m'agaçais tellement, je me cachais la tête dans celle de ma mère, mais elle n'arrêtais pas de me répéter que je n'étais plus un enfant que que je pouvais marcher tout celle.
Mais enfin nous entrons dans cette immense château, c'était beaucoup plus calme que dans la cours basse, puis le roi vint à notre rencontre, il nous emmena dans son grand hall privé où un fabuleux festin nous y attendait.
"-Vous devez être affamer cher amis, venez assiez-vous, nous invita Aegnor, si ça ne vous dérange pas je vais vous présenter à ma femme et mes enfants. Alors je vous présente Arwen ma femme
-Nous sommes très honoré de faire votre connaissance ma reine, répondis ma mère faisant une révérence, au nom de mon père et elle.
-De même, répondis la reine avec un magnifique sourire
-Et voici Amayelle ma fille et Sage, mon fils, continua le roi.
-Vous me voyer heureuse de vous voir, et voici Elenwë ma fille de 4ans, dis t'elle avec un large sourie."
Mais l'une des choses que j'ai le plus retenue à se moment là, c'était le regard du roi sur moi, il avais tellement l'air surpris.
Mais après les plats arriva puis nous commençons tous à manger.


La suite plus tard.

Merci d'être passé ^^


Dernière édition par Enelya le Dim 29 Avr - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Linky

Déesse
Déesse


Féminin Messages : 2005
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: "La jeune fille reniée"   Ven 27 Avr - 17:43

La suite, la suite! /o/


Have: Mary (Tiphona C) Marrainée par Eyopa-Pendragon , Rouage (Eos C) Marrainée par lady et Pinky W. , Ambre (BRH C) Marrainée par Zara, Rouna (Romantic Alice Pink Ver. C) Marrainée par Mathilde, Louna ( Alice du jardin) Marrainée par Zorha, SansNom (AngelGate FC en jesaispasquoi) Marrainée par personne.

Soon: Jewell (Dal Cinnamoroll) Marrainée par personne encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Coralia

Déesse
Déesse


Féminin Messages : 1237
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 18
Localisation : Dans un monde de rêve... ♥

MessageSujet: Re: "La jeune fille reniée"   Ven 27 Avr - 19:08

Comme le dit Linky ; La suiiite !


ぱみゅぱみゅ ♥ | Ma chaîne Youtube ICI
    
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NowSprings2
avatar
Enelya

Little Doll
Little Doll


Féminin Messages : 187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: "La jeune fille reniée"   Sam 28 Avr - 13:50

Merci les filles, c'est super gentil ^.^
Bah la suite alors x)
J'espère qu'elle vous plaira^^'

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les enfants du roi avaient fini de manger, ils partirent dans leurs appartements.
"- Ça ne vous gênent pas si Elenwë va rejoindre Sage et Amayelle? demanda le roi, parce qu’elle a l'air de s’ennuyer un peu, non?
-Non cela ne me gêne pas du tout, répondis ma mère"
Mais sans savoir pourquoi j'avais un mauvais pressentiment, et j’avais bien raison.
Très bizarrement se n'étais pas mes parents, n'y un serviteur qui m'emmena à l'étage, mais le roi.

Arrivé à l'étage, après avoir monté ses grands escaliers, il ouvrit la porte d'une salle où il n'y avait personne, je pensais trouver les deux enfants du Roi, mais non personne. J’étais peut être petite mais je savais comprendre quand le roi avait quelque chose derrière la tête.
Le roi me pris dans ses bras et m’assis sur un magnifique siège rouge et parsemé d'or, et me regarda dans les yeux
"-Comment fais-tu pour, cacher tes pouvoirs à tout le monde alors que tu n'as que 4ans, moi j'aurais déjà tout dévasté, dis-t-il avec son sourire narquois. "
Je le regardais comme si j'avais fait une bêtise.
"-Tu sais tu n'es pas la seul à avoir des pouvoirs, moi aussi j'en ai, et si tu veux savoir comment 'ai su pour les tiens , c'est parce que je peux percevoir ce que les personnes pense, ou reconnaître les enfants magiques, et il me semble que t'en est un"
Je ne répondis pas.
"- Mais voyons je ne vais pas te manger, tu sais je n’ai pas la réputation de dévorer les enfants magiques, mais plus de bouffer des dragons"
Je le regardais avec un regard amuser, parce que je savais très bien que les rois ne disent jamais se genres de choses.
"- Aller tu peux le faire je sais, parle au moins, il disait ça d'une manière assez désespéré, bon alors attrape moi... le biberon en argent qui et sur le buffet."
Comme je ne bougé pas il alla me montrer ce qu'il voulait que j'attrape, et il répéta que je devais attraper se biberon, donc je
descendis du fauteuil et alla prendre le biberon.
"-Mais sent te lever Elenwë!" soupira-t-il.
Donc grâce à ses pouvoirs de lévitations il fit élever le biberon dans les airs, à une hauteur que je ne pouvais pas atteindre.
Et il répéta "Aller l’attrape ça", je me suis mis à penser: "mais je ne suis pas un chien qu'on doit dresser! en lisant dans mes pensées il se mis à rire, puis il commença à hausser la voie, et c'est j'ai compris qu'il n'aller rien me faire de mal, donc j'ai utilisé à mon tour mes pouvoirs de lévitation pour attraper le biberon, et au moment où il aller dans mes mains un des serviteur qui avait entendu le roi parler fort entra dans la pièce et vit le biberon qui atterrit dans mes mains.
"-Aaaaaah!! Sorcière, sorcière!, se mit à crier le serviteur en partant en courant de la salle, puis le roi me pris dans ses bras, pour rattraper le serviteur affolé.
Et mon père alla voir ce qui se passé et vit le serviteur dans tous ses états.
"-Mais qu'est-ce qui vous prend, non de Dieux de crier comme ça?! l’interrogea mon père.
-Il y a une...une...sorcière!
-Mais qu'est-ce que vous...
-C'est elle!! C’est elle la sorcière, je l'ai vue avec le biberon, je l'ai vue!! Le coupa le serviteur en me pointant du doigt.
-Mais non c'est ma fille espèce d’idiot, pas une sorcière!
-Calme toi Fírimar sil-te-plais, le consola ma mère, et écoute ce qu'il a à dire.
En voyant le roi arriver ma mère lui demanda ce qu'il lui prenait à crier comme ça.
-Vous, retournez à vos corvées, dit le roi Aegnor au serviteur.
Le roi fit assoir mes parents, me descendue de ses bras et leur expliqua calmement que j'avais des pouvoirs magiques et que le serviteur les avait surpris en train de les utiliser.
- Non mais vous n’allez pas vous y mettre aussi Aegnor! S’irrita mon père, parce que je ça ne m’amuse pas le moins du monde ce petit jeu!
-Aegnor...il dit vrais. C’était le seul mot que j'ai sorti de la journée
-Mais..., ma mère ne comprenait pas ce qu'il se passait, mais elle savait que le roi ne leur mentirais jamais, mais comment est-ce possible?! Elle...elle n'avait manifesté aucun signes de ma. De magie...
-Alors ton serviteur n'avais pas totalement faut, c'est bien une sorcière! Se fâcha mon père.
-Mais qu'est-ce que tu dis, ce n'est pas une sorcière, si on lui apprend à bien se servir de sa magie, elle n'en abusera pas.
Je crois que tu devrais arrêter de boire mon cher Fírimar...s'amusa le roi
- Je ne crois pas que c'est le moment de rigolé mon seigneur! répondit ma mère, c'est de ma fille qu'on parle tout de même!
-Aller Elenwë, montre nous ce que tu peux faire, attrape la cuillère qui est là-bas." le roi ma dis ça d'une façon si gentille que je lui ai obéi.
A ce moment-là mon père avait complètement oublié que j’étais sa fille, et a pris un flambeau qui était accroché au mur, puis courra vers moi et tellement j'avais eu peur je le plaquai contre le mur au fond de la salle grâce à mes pouvoirs.
Ma mère courue pour aller voir mon père.
"-Mon chérie ça va tu n’as rien de cassé? S’inquiéta cette dernière.
-Non ça va, mais elle, elle ne va pas bien! hurla mon père en me pointant du doigt
Aegnor réussi à calmer Fírimar, mais la haine qui le rongeait sur moi ne pouvait pas guérir
"-Je ne vois pas pourquoi tu te mets dans un-t-elle état Fírimar, lui dit le roi, c'est un don que les Dieux lui on donner...
-Mais ce n'est pas un don mais une malédiction, le coupa mon père.
-Mais pourquoi le prend tu aussi mal mon cher Fírimar? Elle ne fait aucun mal.
-Pour l'instant...aller vient Galadriel, on rentre!
Puis Mon père parti en "m'oubliant".
-Mais attend tu as oublié...commença ma mère, puis elle me prit dans ses bras, et je me suis mise à pleurer, savant que j’avais fait du mal à quelqu'un que j'aimais sans le vouloir.

Puis nous somme arrivé à la maison ma mère m’a posé dans ma chambre et est partie voir mon père. Il était moi en colère mais ne pouvais plus me regarder.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Voilà j'espère que ça vous à plus bisous!
mais c'est pas fini, a non non non xD La suite sera "13 ans plus tard"

Merci d'avoir lu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Guimauve

Pitre ~
Pitre ~


Féminin Messages : 956
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 18
Localisation : France (34)

MessageSujet: Re: "La jeune fille reniée"   Sam 28 Avr - 15:31

La suiiite !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Enelya

Little Doll
Little Doll


Féminin Messages : 187
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: "La jeune fille reniée"   Mar 1 Mai - 8:41

Bon bah voilà "la suite" parce que c'est qu'un petit bout de se que j'avais en tête, donc c’est pour ça qui ne se passe rien, !

Voilà voilà, allé, moi de bla bla:

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"La jeune fille reniée:
13 ans plus tard"


Je me souviens le jour de mes 17ans, mes parents étant partient de la maison, comme ma mère ne me laissant jamais sortir, ou très rarement, un livre à la main, j'en est profité pour sortir dans la forêt, et je me suis installe sous un arbre, pendant que j'étais plongé dans la lecture, un bruit dans les bois m'interpella.Je pris un bâton qui était plus près de moi et je l'ai lancé de toute mes forces dans la direction où j'ai entendue le bruit, puis j'ai entendue "Aïs!" j'avais touché quelqu'un, je vis une tache noir sortir des bois et au fur et à mesure qu'elle avançait, j'avais reconnue des traits humain puis d'un homme, et j'ai vue qu'il saignais du front.
"-Excusez moi, vous pouvez me dire où trouvé le manoir des Maedows sil-vous-plais" demanda l’inconnue en mettant sa main sur la blessure.
"Et merde..., ne pu m'empêché de penser, ça dois être pour la demande de serviteur"
Il était tellement beau, assez jeune à peu près 20 ans, avec ses longs cheveux noir qui lui tombaient sur la nuque, et ses yeux gris presque blanc, comme des miroirs, et sa carrure "On aurais dis un prince et non un serviteur" pansais-je.
"-Euh, oui j'y habite même, c'est pour quoi?
- C'est pour la demande d'un serviteur.
-Oh je suis vraiment navrée de vous avoir lancé un bâton dans la figure, je l'ai fais sans savoir qui étais là, attendez...", je sortie un mouchoir en soie et je le mis sur le front.
"-J'en suis vraiment désolé.
-Se n'est rien, mais vous savais bien viser en tout cas, dit-il en riant, je me présente Argawen Lorgan, dit-il en faisant une courte révérence.
-Et moi Elenwë Maedows, venez suiver moi."

Puis je l'ai emmené dans le manoir de mes parents.

Je lui est dis d'attendre un peu parce que mon père n'était pas là et ma mère non plus, donc je l’ai fais asseoir sur le canapé devant la cheminé.
"-Je pense qu'ils ne tarderont pas, vous voulez boire quelque chose?
-Non c'est gentil, je ne vois pas pourquoi vous me traité ainsi, je ne suis que votre futur serviteur.
-Oui, sert, mais après se que fais, se serais la moindre des choses!"
Puis Argawen m'avait répondu qu'il était bien plus coriace que ça, mais je n'avais pas eu le temps de lui répondre que mes parents rentraient enfin.
Puis j'ai appelé ma mère:
"-Mère! il y a le nouveau serviteur qui est arrivé.
-Ah! J'espère que tu ne lui as pas fais vivre de misères! parce que je n'est pas envie qu'il part en courant!
-Hein..?!"
"Mais pourquoi elle dit ça, qu'est ce que ça m'énerve qu'elle me prenne pour une incapable"
"-Il est là bah ...
-Et bien! c’est quoi ses manières!
Et sur ses mots je partie dans ma chambre sans rien dire.
Après ma mère lui a expliqué se qu'il devait faire dans le manoir.
Mais comme t'habitude mon père était passé devant moi, sans m'adresser un sourire ou un regard, comme si je n'était plus là "Il m'en veut encore après toute ses années, et pourtant je n'ai rien fais de mal..." puis une larme avait coulée sur ma joue que je dépêcha d'essuyer.
Puis je regardais cette magnifique épée qu'une amie, Tári Amandil, m'avais offert il y a 2 ans, sans aucune raison, mais qui me disait toujours de ne jamais renoncer et de ne jamais désespéré, même dans les moments les plus difficiles. Quand je regarde cette épée je me rappelle toujours ses sages et douces paroles, mais elle a disparue, je ne l'ai jamais revue.Puis à se moment là je me suis mise à pleurer toute les larmes de mon corps sans pouvoir m'arrêté, c'était la seul personne qui m'aimait vraiment et qui m'appréciais à ma juste valeur, je veux la revoir. Je me souviens parfaitement d'elle, ses longs cheveux rouges bouclée, son regard marron, ses trait fins comme les elfes, son corps digne d'une Déesse, mais surtout son grand coeur, tout cela me manquais terriblement! J'aimerais tellement la revoir rien que pour lui dire au-revoir et pour la prendre une dernière fois dans mes bras.
Mère qui avait fini de s'entretenir avec Argawen, entendait mes pleures, mais ne fit rien.Je ne vois pas se que je fais das cette famille qui ne veux pas de moi: ma mère qui se fiche pas mal de se que je ressent et mon père qui me prend pour une sorcière livré par Satan, il ne vois plus qu'en moi ces pouvoirs qu'il hait, il ne vois même pu la fille qu'il a aimé...


3 jours plus tard pendant que j'étais dans ma chambre, les fortes paroles de mon père m'interpelèrent, elles disaient"On ne va pas emmenée Elenwë dans le château d'Aegnor, il en est hors de question! Tu te souviens la dernière fois qu'on y est allés, la pagaille qu'elle a fait, cette fichue sorcière à fait paniqué tout le château!!" puis se fut ma mère qui répondit "Mais ce n'est pas totalement de sa faute...!" c'est la première fois que ma mère me défendée contre mon père sur ce sujet "C'est surtout à cause de ce serviteur, qui criait dans tout le château!" continua t-elle "Mais tu te fiches de moi! Tu ne te souviens même pas ce qu'elle ma fait?! Cette cicatrise sur mon front en dis long sur la dangerosité de cette chose!" Cette "chose"! Comment peut il m’appelée comme ça?! et en plus sa fichue cicatrise n’était même pas visible! "Ne traite pas ma fille de chose! pleura t-elle, j'aime cette enfant, et je ne te permettrais pas de l’appelée par ce mot!" je ne sais pas ce qui as prit à ma mère de me défendre comme ça, depuis la dernière visite chez le roi, elle n'avait jamais eu le courage de crier, ou contredire mon père.
Et là j'entendis mon père monter les marches de l'escalier qui menait à l'étage des chambres, puis alla sur le balcon de la sienne.
A cette instant ma mère m’appela:
-Elenwë, viens sil-te-plais.
Sachant la discussion qu'elle a eu avec mon père je ne préférais pas trop m’attardée.

-Oui Mère, qui a t-il, répondis-je, et comme si je ne savais pas ce qu'elle allait me dire.
-Le Roi nous a invité dans son château, comme cela faisait longtemps qu'il nous a pas invité il a voulut le faire ce soir.
Elle avait une voix très directe, c'étais assez étrange.
-Bien Mère, je suis montée à l'étage pour me lavée et m'habillée.
Quand je suis descendue mes parents étaient déjà prets. J'étais tellement impatiente d'aller au château.
Mais mon père me gâcha se plaisir:
-Mais bien sur, comme tu le sais très bien tu ne quitteras pas le salon où nous dînerons.
Je n'ai pas répondu, je me contentais de soupiré, j'avais tellement envie d'en découvrir plus sur ce château, et aussi d'aller dans la bibliothèque, à ce qu'on m'avais dis, elle était gigantesque!.

Puis nous monteons dans le carrosse qui emprunta la même route qu'il y a 13 ans, ces chemins cahoteux, qui ne faisait vraiment pas de bien aux fesses...

Puis après plusieurs heures de route nous arrivons au château, il me paressait moins grand que dans mes souvenirs, mais il n'était pas petit non plus!
Des serviteurs nous faisait entrer, le roi, la reine et leurs enfants nous salua chaleureusement, Sage et Amayelle avaient beaucoup grandi depuis la dernière fois que je les avais vue, il avait maintenant 25 et 21 ans.
-Oh! mais voilà la petite...grande Elenwë! que tu es belle et que tu as grandis, dit Aegnor, aller venez dans le salon!
Puis ont se dirigea vers le salon, j'avais entendue que le roi avait dit à la reine:
-Hé hé! t'as vue, je t'avais dis qu'elle était belle! 8D
-Bah oui, je te crois...o.O répondis la reine avec un aire assez désespérée et étonnée par la phrase de son mari.
"Mais il va pas bien ce roi..." pensais-je.

Puis à la fin de ce succulent repas, mes parents, Aegnor et Arwen commencèrent à parler, mais tout ce que je voulais à ce moment c'étais d'aller visiter ce magnifique château remplis de secrets, et d'aller dans la bibliothèque, mais je me contentais de "Rêver" pour ne pas paraître impolie devant le roi et la reine.
-Elenwë, Aegnor m'avais fait sursauter sur ces mots, tu ne voudrais pas allée faire un tour dans la bibliothèque, j'en suis sur que tu en meurt d’envie, pas vrais?
Évidement il lit dans mes pensées, j'avais oublié ce détail! "Et oui tu as tout compris petite" me dit t'il par télépathie.
-Bah...j'espère que cela ne vous dérangera pas...
-Mais bien sur que non! Aller va!
Puis je partie en direction de la bibliothèque

Arrivé dans cette énorme bibliothèque circulaire, avec tout millier de livres, c'étais vraiment le paradis.
Confortablement installée sur un fauteuil, plongée dans un livre sur l'histoire de notre continent, Sage entra dans la bibliothèque:
-Elenwë?
-Ah! ah c'est toi Sage.
-Désolé de t'avoir fais peur, tu aime bien les livres à ce que je vois, il s’installa à coté de moi.
-Bah oui j'aime lire, est apprendre de nouvelles choses.
-T'es comme mon père, toujours a vouloir en savoir plus, sur l'histoire, l'astrologie, et tout ce genre de trucs!
-Pourquoi tu n'aime pas?
-Je préfère me battre à l'épée, c’est plus amusant !... Que de lire tout le temps comme mon père! Tiens justement t'as entendu ce qu'il a dit quand tu étais partie pour venir ici?
-Euh...non, qu'est ce qu'il a dit?
-Il a dit à ma mère " La prochaine fois qu'on fais un enfant on fait une fille, j'en veux une comme elle" puis ma mère a répondue "Mais..." et il a continué "Aller viens on va le faire maintenant 8D". Oui il est assez spéciale comme roi, là tu le vois au naturel!
- Euuuh... là il me fait peur plutôt...
-Non ne t'inquiete pas il est tout le temps con, c'est dans le sang faut croire!
Ça m'avais beaucoup étonnée qu'il parle de cette manière.
-Mais il t'aime beaucoup, parce que il dit que tu as le même caractère que lui, et tu aime lire, apprendre, comme lui!
-C'est que pour ça..?
-Bah on va dire qu'il dit souvent ce qu'il pense, et quand il veut quelque chose faut pas le faire attendre.
-Heiiiiin...j'ai bien peur de ne pas trop comprendre...mais c'est pour cela que tu es venue me voir?
-Ah non! c'était te dire où ce situait tes appartements provisoires!
Puis je posa le livre sur la table au centre de la bibliothèque, et on se dirigeais vers la chambre où je dormirais pendant quelque jours.

Sage me montra mes appartements, ils étaient magnifiques, ce grand lit en baldaquin, rose et marrons clair,ces meubles royaux, tout était magnifique, je me croyais comme un princesse, même si je n'ai jamais eu ce rêve étant petite. Et oui quand j'ai petite mon rêve était plutôt d'être érudit, historienne ou guerrière, ce dernier n'était pas vraiment possible ...
Et là je vis une épée double accrochée au mur comme un décoration:
"-Oh mon Dieu elle est magnifique!
-Tu aime les épées?
-Oui j'ai une passion pour les arme de guerre, en particulier les épées, je m’entraîne seul quand mes parents ne sont pas là.
-Tu as une épée?! tu a l'aire d'une fille si sage si innocente.
-Ne pas se fier aux apparences comme on dit.
-Ça te dirais qu'on fasse un combat amicale demain?" ;)
"Oooh purée!!!! " je "criais" dans ma tête j'étais tellement contente de cette proposition, je n'avais jamais ressentie cette sensation en moi et cette joie qui m’envahissait, rien que ça ça me rendais heureuse je ne s'avais pas pourquoi. Mais toute cette joie fut gâche par la seul pensé de mes parents, "Ils n'accepteront jamais que je me batte à l'épée, même amicalement"
"- Elenwë? alors tu veux bien ou pas?
-Oh mais oui j'aimerais tellement, mais mes parents ne voudront jamais...je suis navrée...
-Pas si ils ne sont pas au courant, c'est vrais que demain ça serait risqué., donc si tu veux on pourra faire ça ce soir quand ils seront couché ;3
-Je suis totalement d'accore, tu es vraiment gentil Sage, euh pardon, mon prince
-Tu peux m’appeler Sage, ne t'inquiet pas!
Bon sinon plait toi bien ici, part là il y a ta salle de bain privé, et ici ton petit salon."
Le salon était vraiment superbe, avec une grand cheminé des plantes par ci part l'un dans les coins, et les canapés baroques avec un magnifique couleur qui me faisait penser à la forêt.
"-Bon je te laisse, me dis Sage, à plus tard petit ange ;3"
"Petit ange? ooooh purée il est vraiment trop mignon, mais pourquoi m'a t'il appelle ainsi?" je ne sus quoi réponde je me contentai de sourire, j'avais perdue tout mes mots.

Sage sortie de mes appartement en directions des siens. Et se mit à parler tout seul sur son lit
"-P*tain mais quel con..."petit ange" mais qu'est ce qu'y m'a pris, j'vais pas réussir à la regarder dans les yeux après ça... mais quel idiot je peux être, qu'est ce que je m'imaginais, quelle allé me sauter dans les bras? purée j'fais piter là elle va me prendre pour un bon à rien..."

A l'heure du dîner je me mis enfance de Sage, il avait l'aire tellement gêné après se qu'il s'était passé, et pourtant c'était rien, au contraire cela m'avait fait vraiment plaisir qu'il m'appelle ainsi!
A la fin du repas, Sage retourne dans ses appartements, et moi dans les miens. Il mit quelque temps avant de se dessider à venir me voir pour qu'on aille faire notre combat d'épées.
Puis il frappa à la porte de ma chambre.
"-Je peux entrer?
-Oooh mais oui entre Sage, je me demandais quand est ce que tu allais venir x3
-Je veux aussi te dire quand se que je t'avais dis tout à l'heure...
-Mais t'inquiet, dis-je en le coupant, je voyais que tu étais mal à l'aise mais tant fait pas, au contraire, j'aime bien qu'on m'appelle comme ça, comme tu peux le savoir mes parents ne m'appellent plus comme ça depuis bien longtemps, mon père me nomme plus comme une sorcière qu'un ange. J'avais même eu envie de te sauter dans les bras, t'es tellement gentil.
-... Euuh à ce point? t'es mignonne :3 "
Il y a eu un long silence, il me regardais dans les yeux, même une pensé ma traversé l'esprit "Il est beau quand même :333 "
Mais se moment fut de courte durée le roi appela Sage.
"-J'vais y allé, sinon il va se mettre à crier et il va être de mauvaise humeur x)
-Oui va y pas de problème, j....." Je n'avais pas fini de parler que Sage se leva et me fit un bisous sur la joue et me dis:
"-Je suis désolé je crois qu'on devra reporter notre combat d'épée, ne m'en veux pas" puis sortie de mes appartements en esquivant un sourie.
Je me suis dis "C'est le plus beau moment de ma vie mon Dieu *-* "


La nuit était tombée dans le royaume, j'allais m’apprêter à me coucher, je retirai ma robe, je n'avais plus de force à rien même pas pour aller éteindre les bougie qui se situaient sur le meuble a coté de l'armoire. J'étais complètement épuisé par cette journée, même si il ne s'était rien passé d'expetionnel.
Puis on frappa à la porte de mes appartements:
"-...hmmmm...c'est qui qui vient a cette heure... murmurais-je
-Je peux entrer, c'est Sage?
-Oui bien sur! Attend que je me mette quelque chose sur le dos.
C'est bon va y entre!
-Je suis désolé de te déranger, je pensais que tu ne dormais pas déjà. C'étais pour te demander si tu voulais bien qu'on fasse notre petit combat..."
Sur ses mots le roi Aegnor entra dans les appartements.
"-Mon cher garçon je crois que tu as mal choisie le moment pour faire une visite de nuit à ta belle, elle doit être épuiser.
-Ah non père se n'est pas se que tu crois! En fait je lui avais proposé qu'on fasse un petit combat amical à l'épée.
-A cette heure? A une t'elle heure on ne fait pas se genres de choses, on dort ou...
-Père! coupa Sage, on voulait faire ça maintenant car les parents d'Elenwë ne sont pas pour qu'elle fasse des combats d'épée, c'est pour cela qu'on voulait le faire à cette heure. S'explica Sage.
-Oh petit délinquant...
-C'est pas comme si tu n'avais jamais désobéis à tes parents! u__u
-Oui tu as raison, mais je ne suis pas un exemple à tout non plus!
-Tu le devrais!
-Si tu fais comme moi à ton age... et bien je plein les parents d'Elenwë... <.<
-Pourquoi donc mon roi? je me demandais pourquoi mais parents devrais s’inquiéter.
-Oh non il est préférable de ne pas savoir...
-Père, tu avais commencé tu fini!
-Voyons mon garçon ce n'est pas une manière de parler à son père!
-Ne change pas de sujet sil-te-plais."
Et là c'est Arwen, qui vint dans mes appartements:
"-Bon Aegnor, je crois que tu devrais les laisser, hein? car je crois que tu es de trop ici, et il y a une place bien chaude qui t'attend dans notre lit.
Je suis désolé que Aegnor vienne te déranger Elenwë, il est comme ça faut si faire ^^'
-La nuit dernière ça ne semblait pas te déranger que je te dérange au lit avant de dormir? u.u"
La reine paraissait tellement désespérée, et elle a forcé le roi à sortir de mes appartements et Sage et moi avons entendu un petit bout de se que la reine à dis au roi: "Mais t'es fou ou quoi?! pourquoi tu dis ça devant les enfants, ils n'ont pas besoin de savoir se qu'on a fait la nuit dernière..."
"-...Je suis vraiment vraiment désolé que tu es du assister à ça... se désola Sage.
-Non t'inquiet c’est pas grave!
-Bon je vais te laisser d'accore? Dort bien à demain.
-Merci! "
Puis il parti, j'étais déçue qu'il ne mais rien dis de plus que "Dort bien à demain".

Pendant la nuit je me réveilla en sursaut, j'avais vraiment chaud, et un horrible mal de tête m’envahis, et en plus de ça ma gorge était sèche, j'avais besoin de boire, mais impossible de me lever.
Quelques minutes plus-tard j'ai trouvé la force pour me lever de mon lit pour essayer de rejoindre la cuisine du château.
Je sorti dans le couloir mais après quelques mètres tout tournait autour de moi, je sentais mes jambes céder sous mon corps, donc j'ai préféré rejoindre les appartements de mes parents, j'ouvris la porte:
"-Ma...maman...mère..." je n'arrivais pas à parler plus fort qu'un simple murmure.
-Qui est-ce? Elenwë c'est toi? que fais tu là?!
-...j'me sent vraiment pas b..."
-Roh mais mais que fais tu là toi?! dit mon père à moitier endormis
Sur ces mots je m'écroulai sur le sol.
-Oh mon Dieu ma chérie! cria ma mère affolée, mais qu'est ce que tu as vite appelez une infirmière! oh mon Dieu!
Le roi et la reine qui avant entendu l’appelle de ma mère arrivaient en catastrophe.
-Mais que se passe t'il ma chère Galadriel?
-C'est les Dieux qui reviennent en force, ils éliminent toute les créatures de Satan, ragea mon père.
-Voyons Fírimar! au lieu de rabaisser sans arrêt ta fille, tu devrais plutôt l'aider et l'emmener dans l'infirmerie du château! s'énerva ma mère.
Le roi en me voyant toujours à terre et qui n'aimait pas parler et préfère agir me prit dans ses bras et m'emmena dans l'infirmerie du château.
-Franchement tu devrais avoir honte! ne même pas aider sa propre fille alors qu'elle est souffrante! mère était vraiment dégoûtée de l'attitude que mon père avait eu aujourd'hui.
-Mais répond au moins! continua t'elle sur un ton encore moins amical qu'avant.
-Je n'ai pas envie de servir les créatures de Satan... puis il retourna se coucher dans son lit, tu ne viens pas?
-Non je préfère allé voir comme se porte Elenwë, et savoir se qu'elle a!
-Soit, fais se que bon te semble, mais ne viendra pas te plaindre quand je serais dans les vallées du paradis et que toi tu sera sous les ordres du Diable, dis t'il très calmement, comme si c'était normale de dire ça à la femme qu'il aime.
Puis elle sortie sans dire un mot, dégoûtée de l’attitude de son mari qu'il a depuis un certain temps.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Oui bon y'a RIEN mais bon ><
J'espère que vous avez aimé ^^'

Aller la suite à plus tard (avec le cher roi Aegnor que j'aime xD)

Bisous bisous!


Récap' de tout les noms des personnages au cour de l'histoire:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "La jeune fille reniée"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"La jeune fille reniée"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je suis une jeune fille en fleur hihihi //AVION//[validée]
» La jeune fille regnée
» Il sauve une jeune fille d'une agression mortelle.
» Journey : lettre touchante d'une jeune fille sur son père mourant
» [Clos] Recherche une fille de 15 ans sympa !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pullip Mania ::  :: » PhotoStories & Fictions-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit